La Prise de Glutamine

La Glutamine : Trop souvent négligé..
Les avantages de la glutamine
On prête donc à la glutamine les vertus suivantes :
La glutamine améliore la synthèse des protéines et du glycogène car c'est un élément essentiel du processus. Ce serait donc une aide après un entraînement afin que le corps puisse assimiler et utiliser les protéines pour reconstruire les muscles. Cela mènerait donc à une récupération plus rapide et donc la possibilité de s'entraîner plus souvent et plus intensément.
Le résultat serait un gain musculaire plus élevé..
La glutamine augmenterait le taux d'hormones de croissance après un effort. Pas besoin de préciser à quel point cette hormone possède un impact puissant sur la prise de masse musculaire. Prendre de la glutamine en post-training permettrait donc d'améliorer la construction des muscles.
La glutamine agirait contre les effets de l'acide lactique et diminuerait la fatigue musculaire. Elle pourrait donc être utile durant l'entraînement afin d'améliorer les performances.
Elle aurait également le pouvoir de renforcer le système immunitaire. Une vertu utile aux sportifs car un entraînement intense peut temporairement réduire les capacités de l'organisme à se défendre contre les maladies.
La véritable utilité de la glutamine
Si on s'en tient à la théorie et à la liste des avantages ci-dessus, la glutamine semble bien un complément très utile pour la musculation. Or, ce n'est pas vraiment le cas. Il n'y aucune étude qui démontre un réel gain musculaire ou une amélioration des performances, chez les sportifs, suite à une cure de glutamine.
Et voilà pourquoi :
La glutamine est un acide aminé qui sert d'énergie aux entérocytes, le type de cellules qui colonisent la majeure partie des parois des intestins. Lorsqu’un pratiquant consomme de la glutamine par voie orale, celle-ci descend donc dans ses intestins et les bactéries l'utilisent pour leur propre compte. Ce qui explique que très peu de glutamine passe dans le sang et peut servir à l'organisme.
Les seuls véritables résultats sur la masse musculaire et la récupération ne pourraient donc être obtenus que par des injections de glutamine directement dans le sang. Or, ce n'est pas de cette façon qu'elle est utilisée.
Cependant, la glutamine peut être un choix intéressant pour les pratiquants qui souffrent de problèmes intestinaux puisqu'elle permet de nourrir les bactéries favorables qui y vivent. Dans cette optique, il est possible d'en consommer environ 5 à 10 g, répartis sur la journée. A noter que la glutamine pourrait effectivement avoir un effet sur le système immunitaire puisque les intestins auraient un rôle crucial dans le maintien de celui-ci.
Un acide aminé conditionnellement essentiel qui ne semble bénéficier à l'organisme que comme supplémentation lorsqu'il est déficient (végétaliens, végétariens avec un faible apport en produits laitiers) ou pendant un exercice d'endurance prolongé.
´La glutamine est un complément alimentaire qui a une grande popularité auprès des pratiquants de musculation. Elle a la réputation d'améliorer la prise de masse musculaire et la récupération.
C'est pourquoi de nombreux pratiquants investissent dans la glutamine en pensant obtenir de meilleurs résultats. Cependant, des études plus récentes démontrent que ce ne serait pas un complément si efficace que cela.
Explications.
Qu'est-ce que la glutamine ?
Avant tout, il faut définir ce qu'est la glutamine. C'est un acide aminé désigné comme « non-essentiel », tout simplement parce que l'organisme peut le fabriquer. C'est d'ailleurs l'acide aminé le plus abondant dans les muscles ainsi que le sang. On sait qu'il participe au système immunitaire, au maintien de l'équilibre acido-basique ainsi qu'à la synthèse des protéines.
Les chercheurs ont constaté que le niveau de glutamine sanguin a tendance à baisser suite à un entraînement sportif. Cela a donc mené à l'hypothèse selon laquelle une prise de glutamine après l'effort pouvait améliorer la récupération. Ces allégations ont été renforcées par les résultats d'injections intraveineuses de glutamine sur des malades du sida, des patients en dénutrition ou atteints de brûlures sévères. Dans leur cas, les injections ont permis d'améliorer leur état et de regagner de la masse musculaire.
Les avantages de la glutamine
On prête donc à la glutamine les vertus suivantes :
La glutamine améliore la synthèse des protéines et du glycogène car c'est un élément essentiel du processus. Ce serait donc une aide après un entraînement afin que le corps puisse assimiler et utiliser les protéines pour reconstruire les muscles. Cela mènerait donc à une récupération plus rapide et donc la possibilité de s'entraîner plus souvent et plus intensément.
Le résultat serait un gain musculaire plus élevé.
La glutamine augmenterait le taux d'hormones de croissance après un effort. Pas besoin de préciser à quel point cette hormone possède un impact puissant sur la prise de masse musculaire. Prendre de la glutamine en post-training permettrait donc d'améliorer la construction des muscles.
La glutamine agirait contre les effets de l'acide lactique et diminuerait la fatigue musculaire. Elle pourrait donc être utile durant l'entraînement afin d'améliorer les performances.
Elle aurait également le pouvoir de renforcer le système immunitaire. Une vertu utile aux sportifs car un entraînement intense peut temporairement réduire les capacités de l'organisme à se défendre contre les maladies.
La véritable utilité de la glutamine
Si on s'en tient à la théorie et à la liste des avantages ci-dessus, la glutamine semble bien un complément très utile pour la musculation. Or, ce n'est pas vraiment le cas. Il n'y aucune étude qui démontre un réel gain musculaire ou une amélioration des performances, chez les sportifs, suite à une cure de glutamine.
Et voilà pourquoi :
La glutamine est un acide aminé qui sert d'énergie aux entérocytes, le type de cellules qui colonisent la majeure partie des parois des intestins. Lorsqu’un pratiquant consomme de la glutamine par voie orale, celle-ci descend donc dans ses intestins et les bactéries l'utilisent pour leur propre compte. Ce qui explique que très peu de glutamine passe dans le sang et peut servir à l'organisme.
Les seuls véritables résultats sur la masse musculaire et la récupération ne pourraient donc être obtenus que par des injections de glutamine directement dans le sang. Or, ce n'est pas de cette façon qu'elle est utilisée.
Cependant, la glutamine peut être un choix intéressant pour les pratiquants qui souffrent de problèmes intestinaux puisqu'elle permet de nourrir les bactéries favorables qui y vivent. Dans cette optique, il est possible d'en consommer environ 5 à 10 g, répartis sur la journée. A noter que la glutamine pourrait effectivement avoir un effet sur le système immunitaire puisque les intestins auraient un rôle crucial dans le maintien de celui-ci.
Un acide aminé conditionnellement essentiel qui ne semble bénéficier à l'organisme que comme supplémentation lorsqu'il est déficient (végétaliens, végétariens avec un faible apport en produits laitiers) ou pendant un exercice d'endurance prolongé.